HDR tour, ambassadeur de mon quartier

Rouen

Projet avec l'école Clément Marot sur les Hauts de Rouen dans le cadre du dispositif : C'est mon patrimoine !

Au printemps 2019, la Maison de l’architecture de Normandie, association de sensibilisation à l’architecture, a monté un projet avec la ville de Rouen et la DRAC, dans le cadre du dispositif « C’est mon patrimoine » adressé aux jeunes du quartier des Hauts de Rouen afin de permettre la redécouverte d’un patrimoine quotidien, celui des ensembles urbains, des grandes perspectives et des paysages des Hauts.

Un architecte encadre ce dispositif : il invite les jeunes à regarder différemment ce qui compose leur environnement quotidien, il fournit des clefs de lecture pour mieux appréhender l’architecture, le paysage et les aménagements urbains. Les jeunes, quant à eux,  livrent leur propre expérience du quartier, ils racontent la manière dont ils y vivent, et détaillent les usages qu’ils font de chaque équipement. Ensemble, ils créent une balade inédite mêlant vision architecturale et expérience sensible du quotidien.

Le projet fait l’objet d’une restitution ouverte à tous (parents, familles, amis, grand public) . Les jeunes sont ainsi placés en position de « guides-ambassadeurs de quartier», ils ont pour mission de rendre compte du travail effectué et de mettre en pratique les conseils qui leur ont été dispensés, en faisant découvrir aux curieux toutes les facettes de leur quartier.

Les objectifs poursuivis à travers ce projet :

  • rendre ces jeunes acteurs de la valorisation de leur territoire
  • leur permettre de rencontrer un architecte et des productions architecturales
  • faire en sorte que les jeunes puissent acquérir un vocabulaire adapté
  • encourager et valoriser les pratiques amateurs

Il se déroule sur environ 9 demi-journées.

Le dispositif suppose une alternance entre travail en intérieur, pour échanger, regarder les plans, dessiner … et des sorties sur le terrain avec les jeunes.

Le projet est financé dans le cadre du dispositif « C’est mon patrimoine ».

 

Adaptation du projet à la classe de CM1 de l’école Clément Marot

Identification des besoins :
La classe de CM1 (16 élèves ) de Sophie Chaumette est engagée dans un projet « Poésie vibrante et actuelle » avec Céline Verdier, poétesse. Ce projet concerne 9 classes de l’école, avec un rendu du dispositif programmé le 19 juin 2020. Le projet implique également un musicien et une graphiste.

Le projet architecture prend son sens dans les passerelles créées avec le projet sur la poésie. En effet, les élèves ont des difficultés à dire la ville, à composer sur le quotidien. Le dispositif sur l’architecture pourrait nourrir leurs regards, amener du vocabulaire, les interroger sur leurs pratiques quotidiennes.

Par ailleurs, le quartier est amené à évoluer dans le cadre notamment de projets de requalification ce qui pourrait faciliter la compréhension des changements à venir.

Le projet poésie est décliné en plusieurs thèmes :

  • Les chemins de chacun
  • Les lieux abandonnés
  • La forêt
  • les événements dans l’espace public

 

Partager la manifestation