Sentier pédestre au coeur des clos-masures

PAYSAGERIE 2

Pour l'année 2022-23, la Maison de l'architecture de Normandie - le Forum est engagé auprès de La paysagerie en caux et la ville de Sainte-Marie-des-Champs, dans le dispositif "Territoires Ruraux, Territoires de Culture Résidences d’artistes en territoire rural 2022 / 2023" de la DRAC Normandie, proposé en faveur de projets culturels associant structures culturelles, collectivités et acteurs du monde rural sur le territoire normand.

Le projet s’appuie sur le haut potentiel de développement d’espaces de convivialité à Sainte-Marie-des-Champs, avec la définition de circuits de promenades, la création de sentes piétonnes, l’aide à l’émergence de nouveaux lieux, la mise en valeur du patrimoine bâti et naturel ; autant d’occasions de nous sensibiliser au paysage, d’organiser des rencontres et d’amorcer des collaborations.  

Tout ceci est une invitation à interroger les usages d’une architecture, d’un environnement et plus largement de l’espace bâti. Ce projet est également l’occasion d’apprendre à regarder, analyser, voir et comprendre ce qui nous entoure, afin de s’engager dans la sauvegarde de notre patrimoine commun.

Les acteurs du projet : 

  • La paysagerie en caux : dans le magnifique cadre d’un clos-masure cauchois, La paysagerie est un site d’expérimentation paysagère, d’échanges et de formations autour du paysage à toutes les échelles. Le site se veut également un lieu d’échanges transversaux, puisqu’il accueille des résidences d’artistes, des scolaires et propose des espaces de co-working. Autant d’occasions de sensibiliser tous les publics à ce patrimoine paysager unique au monde.
  • La Maison de l'architecture de Normandie - le Forum : structure culturelle et association loi 1901, elle s’engage dans le partage de la qualité architecturale, urbaine et paysagère auprès de tous les publics. Lieu d’échange, de rencontre et de réflexion sur la fabrication de la ville et des territoires, elle inscrit ses actions au croisement de nombreux champs artistiques et disciplinaires dans un dialogue permanent avec les acteurs de l’acte de construire et de la culture.
 
 

Au programme* :

  • Samedi 24 septembre dès 13h : Lancement festif, marché de producteur et artisans locaux. Concert à 17h30. Bar associatif sur place.
  • Samedi 26 novembre à 15h : Atelier de concertation autour de la mémoire des habitants.
  • Samedi 28 janvier : Parcours découverte du sentier pédestre et goûter d’hiver.
  • Samedi 25 mars : Vente/troc de graines et outillage de jardin dès 14h. Nouvelle visite participative du sentier pédestre à 15h.
  • « Rdv aux jardins » samedi 3 juin : Atelier de fabrication de totem à 15h et visites libres du sentier pédestre.
  • « JEP » samedi 16 septembre : Inauguration festive du sentier avec ses totems et sa carte à 15h. Concert et bar associatif à 17h30.

*Tous les rendez-vous proposés dans le cadre du « Sentier pédestre » sont gratuits et ouverts à tous :

  • RDV à la Paysagerie, 20 Rue du Meniltat, 76190 Baons-le-Comte
  • Informations : 02 35 03 40 31
 
IMG_7959
 

Retour sur le lancement festif du samedi 24 septembre !

Cette journée pluvieuse a regroupé des artisans et producteurs locaux : sculpteur, menuisier, vannier, maraicher...
Tout l’après-midi, les visiteurs ont participé au premier atelier animé par la Paysagerie en Caux et la Maison de l’architecture de Normandie - le Forum.

Les visiteurs devaient répondre aux questions suivantes :

Et vous, où habitez-vous ? 7 Ailleurs, 5 Communauté de commune d’Yvetot, 2 Sainte-Marie-des-Champs, 0 Baons-le-Comte

Comment êtes-vous venu aujourd'hui ? 13 en voiture, 1 à pied

Qu’aimez-vous faire quand vous vous promenez à pied ?

  • « Regarder autour, les arbres, la nature, le forêt, le vert »
  • « En prendre plein les yeux, respirer et observer l’environnement, mettre tous mes sens en éveil »
  • « Admirer ma femme au milieu de cette belle nature »
  • « Se reconnecter à la nature, observer, respirer, contempler… »
  • « Rêver, se cultiver, apprendre, échanger, sentir, écouter, voir »
 

Que vous inspire le mot sentier ?

  • « Respirer l’air frais »
  • « Chemin naturel sans aménagement »
  • « Petit chemin rempli de verdure et de biodiversité, non façonné par les mains de l’homme qui laisse la place à la nature »
  • « Sens du trajet, « sens » entiers et actifs ! »
  • « Partager l’espace »
  • « Le mot sentier peut inspirer beaucoup de choses, on peut y marcher, s’y promener, courir »
  • « Une belle balade, un moment pour se ressourcer, un temps de pause »
  • « Chemin, suite, petit, joli, nature, peut se faire en vélo »
  • « Chemin, sentir, sensible, terre »
  • « Promenade, flâner, se rendre d’un point à un autre point ou nulle part... »

Pour vous, que signifie le mot « usage » ?

  • « Quelque chose qu’on vit au quotidien »
  • « Beau et utile »
  • « Quelque chose à faire ou bien terminer »
  • « Tradition, coutume, utilité… »

Que vous inspire ces images ? (des illustrations étaient présentées aux visiteurs)

Il en ressort principalement la notion de nature, la végétation, une « belle quantité d’arbre ». Mais aussi « des espaces trop structurés », « une personne travaillant dans un potager », « les chaussés partagés », « les routes, entre ville et campagne »…

Cette journée fut surtout l’occasion de rencontrer les habitants et visiteurs souhaitant prendre part au projet, leur raconter cette histoire, échanger autour des enjeux liés aux déplacements à pied, autour du paysage, l’architecture… Tant d’éléments qui finalement touchent directement au cadre de vie de chacun. L'après-midi s’est clôturé en musique par un concert de Swirls, groupe local aux inspirations blues, pop et rock.

 
 

Retour sur l'atelier de concertation du samedi 26 novembre :

Ce nouveau rendez-vous a rassemblé une vingtaine d’habitants du territoire et voisins de la Paysagerie en caux autour de la carte du futur sentier pédestre. De nouvelles personnes ont passé pour la première fois la porte de la Paysagerie. Le réseau Canopé est venu filmer l’atelier pour promouvoir l’action « Territoires ruraux, territoires de culture » dans lequel s’inscrit le projet avec les habitants.

Cet atelier a permis de mettre en commun la mémoire des habitants sur leur territoire, par un dessin ou une anecdote inscrite sur la carte postale réalisée à cet effet et distribuée dans les boites aux lettres. Certains se sont déplacés avec des photographies d’époque pour illustrer leurs propos et de nombreuses illustrations ont été mises à disposition comme support de discussion (ouvrage de référence : Sainte-Marie-des-Champs, l’affirmation d’une identité, auto-édition, 2013 disponible à la Paysagerie en caux).

Eric Germain, de l’agence Folius Ecopaysage, agence d’urbanisme et de paysagisme ayant dessiné le futur sentier pédestre, a présenté le projet et ses enjeux, ainsi que les aménagements envisagés directement sur le terrain lors d’une courte promenade.

La seconde partie de l’après-midi a été dédiée à la discussion et la mise en commun des idées pour les usages relatifs à l’aménagement de ce futur sentier. Car oui, un sentier n’est pas seulement un lieu de passage, il doit aussi être un lieu d’usage : aire de jeux pour enfants, terrasse pour observer la biodiversité, panneaux pédagogiques, organisation d’ateliers de sensibilisation à la faune et la flore locales, mare pédagogique, parcours sportif, land art, fruitiers, etc.

« Me promener par une belle journée et picorer des mûres, des framboises ou des noisettes le long du chemin. Cueillir une pomme et m’asseoir pour la manger en regardant le paysage. Juste pour me rappeler combien la nature est belle et généreuse quand on en prend soin. »